Review concert : Shadowside + Gamma Ray + Helloween (04/04/2013, Stockholm)

(dès que je trouve des photos / vidéos, je mets à jour l’article)

Hellish-Rock-Tour-Part-II

Je sors donc de ce concert tant attendu des légendes allemandes du Power Metal, Gamma Ray (1989) et Helloween (1978). Autant dire que je suis vraiment heureux d’avoir réussi à les voir, aucune idée de combien de temps ils vont encore rester.

En ce jeudi 4 avril 2013 donc, 19h, je me rends à l’Arenan de Stockholm où à lieu le concert. Je me fais avoir une fois rentré, j’ai l’impression d’être le seul à attendre devant la porte. En effet, c’était là que je m’étais rendu pour le concert d’Hypocrisy, mais je sais maintenant que le bâtiment possède plusieures salles… Je trouve donc finalement, à l’étage. La salle est plutôt grande, et fun fact, il y a une zone réservée pour boire (le fond de la salle uniquement). 50 SEK la bière moyenne, tout va bien. Le public est partagé entre jeunes et (plus) vieux, c’est cool ! Léger échec, j’ai oublié mes bouchons dans mon manteau. Tant pis.

Direction ensuite la scène, 2e/3e rang, comme d’hab. Je ne connais pas la première partie : Shadowside, un groupe de Power Metal brésilien. Surprise, c’est une fille au chant. Petit suspens, sachant que je suis pas un grand fan des growleuses (façon Arch Enemy). Mais non, c’est plutôt lyrique, donc ça passe. C’est au final assez cool, ils sont contents d’être là et ils chauffent bien, notamment avec une cover de Ace of Spades ! Bon début !

On passe enfin au lourd lorsque Kai Hansen, chanteur actuel de Gamma Ray (mais ayant été le créateur de Helloween puis de Gamma Ray, all hail m/) entre sur scène. Ça part à 200 à l’heure. Je ne connais pas tous les albums des deux groupes, donc je n’ai pas tout reconnu, mais quand ça balance du Empire of the Undead, Master of Confusion ou Man on a Mission, on ne réfléchit pas et on saute partout. Du très bon, et la voix, qui m’inquiétait un peu, est toujours aussi puissante, un régal. On a même le droit à un petit intermède Hall of the Mountain King très très sympa.

Notez que les entractes sont ponctuées par des musiques d’attentes du type Toxicity, Iron Man et autres Rainbow in the Dark <3 !

Après ça, la place est donc chaude comme il faut. On sort donc les citrouilles et on accueille Andi Deris, chanteur de Helloween, dans un joli décor de paysage en ruines (oui). Et ça démarre. Des classiques bien entendu, avec Eagle Fly Free, Where the Sinners go, If I could Fly, I’m Alive, et d’autres du nouvel album, qui rendent franchement énorme en live, Live Now, Waiting for the Thunder, Straight out of Hell. Andi a lui aussi toujours la même voix, c’est du bonheur. Le batteur nous fait une démo avec ses 4 grosses caisses (+ 2 tambours sur les cotés, ça vibre…), puis on lache un bon gros Dr Stein et on termine le concert.

Et là tout part en potiron.

Le groupe revient pour le classique rappel, sauf que… Kai est également dans le tas, avec une guitare et une casquette en cuir, alors qu’Andi porte maintenant un haut de forme. Enorme Are You Metal, avec beaucoup d’intéractions avec le public. Grand moment, Andi qui me regarde droit dans les yeux, fait les cornes, et on hurle “ARE YOU METAL, HEAVY METAL”. Frissons. Tout le monde part. Oui mais non. Second rappel, mais cette fois les deux groupes sont la en intégralité ! Et on lance Halloween, 10 minutes de bonheur avec tout ce petit monde. Et donc là, on envoie des ballons citrouilles dans la foule et c’est parti pour un I Want Out de feu, avec forcément le jeu de hurler avec Andi (I WANT… OUT !!!!).

Fin du concert vers 23h30. J’ai des acouphènes, j’ai mal au dos, j’ai mal au cou, j’ai mal au pieds, j’ai faim, j’suis crevé, mais je sors d’un concert fucking mémorable. C’était le pied, décidément le Power en live c’est magique. Si vous avez l’occasion, allez les voir, avant qu’il ne soit trop tard. Ils ont une pêche d’Enfer, ils sont heureux de jouer, ils jouent à attraper des plectres avec la bouche et c’est ça qu’on aime.

All Hail Metal m/ !

PS : ILS SONT A PARIS LE 8 AVRIL !