rhum-la-bd

Sujet important et délicat, parlons donc un peu de l’alcool en Suède.

TL;DR : sans alcool, la Suède est plus folle.

La chose principale à savoir à propos de la Suède, c’est l’existence du Systembolaget, c’est à dire que l’état suédois possède un monopole sur les alcools de plus de 3,5°. Donc il est impossible de trouver un alcool plus fort que 3,5° dans une grande surface. Il faut se rendre dans un magasin tenu par l’état et régit selon des règles très strictes :

  • Toutes les bouteilles s’achètent à l’unité (donc pas de réduction unitaire à l’achat d’un pack par exemple)
  • Les horaires d’ouvertures sont 10h – 19h en semaine, 10h – 15h le samedi et fermé le dimanche.
  • Vente interdite aux moins de 20 ans, check d’identité obligatoire.

Quelles sont les conséquences de ce système pour les pauvres consommateurs ?

En premier lieu, les prix. Déjà que les prix sont plus élevés en Suède, ajoutez à cela les taxes élevées sur l’alcool, et vous obtenez des coûts réellement prohibitifs, et ce même pour les alcools de basse qualité. Par exemple, la plupart des bouteilles de rhum tournent aux alentours de 40€. Voici quelques tarifs de bières :

  • Chimay 33cl, 9° = 3,30€
  • Leffe Blonde 33cl, 6,6° = 2,2€
  • Hoegaarden 33cl 5° = 1,9€
  • Carlsberg 50cl, 5° = 2€

Sérieusement. Et pourtant la bière n’est pas non plus donnée en France (sans parler de l’augmentation de la taxe). D’autant plus qu’en Erasmus, le système du BYOB (Bring Your Own Beer(s)) oblige à l’achat avant les soirées. Chose à noter, toutes les bouteilles sont consignées, mais je n’ai pas été voir combien une bouteille rapporte.

Saylazermi

Saylazermi

Ensuite, la qualité. “T’as qu’à acheter de la bière moins bonne en grande surface !”. Oui mais non. En grande surface la meilleure bière est la Heineken, et à 3,5° (coucou la Hobgoblin à 3,5°). Ah et elles sont toutes en canettes (et en packs). J’ai testé pour vous la soirée BYOB avec donc 3L de Heineken à 3,5, eh bien c’est tout simplement triste. C’est de l’eau avec du goût (et un pas bon). Tu parles, après quatre ans à boire de vraies bières trappistes qui perchent généralement à 8,5+°, ça change… Sinon les bières moins chères sont toutes de no-names complètes, qui me font franchement peur. Et les prix en grande surfaces sont déjà plus chers qu’en France, pour de la bière moins bonne. Snif.

SAMSUNG

Mais même au Systembolaget, la quantité d’alcools différents n’est pas folle, et la moitié des bières présentes sont mauvaises. Et le fait de ne pas proposer de packs… pff…

Dans les lieux publics ensuite. Les seuls bars où je suis allé pour l’instant ne proposaient que de la bière de piètre qualité, et en boîte (oui oui…) la Carlsberg monte à quasiment 3€. Le système de “before” est indispensable ici…

Bref c’est vraiment tout pourri pour l’alcool ici.

Chose fun sinon, puisqu’il y a de nombreux étudiants de l’Europe entière qui trainent, on échange des impressions. Eh bien lorsque j’ai sorti les bières citées plus haut en soirée, j’avais l’impression d’être soudain devenu un membre de la noblesse au milieu du peuple. Les gens n’avaient JAMAIS BU DE LEFFE BLONDE. COME ON. Ils ont trouvé que c’était la meilleure bière qu’ils aient jamais goûté… C’est tellement triste. On a du bol dans notre bonne vieille France quand même.

Je vous ferai savoir si jamais une technique miracle existe concernant l’alcool, mais je crains que non…