Un Mog en Suède 01 – Karmarrivée

VIVANTS ! Enfin arrivés en Suède ! Mais ce ne fut pas sans mal. Ce premier voyage Erasmus est placé sous le signe d’un karma en mousse. Je pensais faire un bref résumé, avec des jolies fill^Wpaysages enneigés, mais là NON.

C’est parti.

Pour ceux qui découvriraient, j’effectue un voyage Erasmus en Suède, à l’Université de Stockholm, afin de terminer mon cursus EPITA. La durée de ce voyage est du 20 janvier 2013 (aujourd’hui) jusqu’au 12 juin 2013 (environ 5 mois). J’ai reçu un logement étudiant de la part de l’université, et j’avais simplement à aller chercher les clés et m’installer.

Oui mais non. On va la faire en mode Roleplay, à base de jets de dé 20 (D20).

Le truc c’est que les clés ne sont données qu’à partir du 20 janvier (mon premier cours est le 21… hmm…). Donc soit on arrive la veille et on dort à l’hotel, soit on arrive le jour même et on fait tout d’un trait. Flemme d’aller à l’hotel, j’opte pour le tout-en-un.
Je réserve donc un vol Air France (cf dernier article) avec un ami qui part avec moi, départ 9h45, arrivée 12h15 à Stockholm. Programme : on arrive, on mange, on va chercher les clés, on va à l’appartement, et on dort parce que le décalage horaire de 0h c’est vraiment trop dur.

On commence. Jet de dé : 10 => Chûtes de neiges importantes sur la France.

 

Roissy sous la neige

Roissy sous la neige

Le 19 au soir, c’est la panique, Roissy annonce 40% de ses vols du lendemain annulés. Ah ben flûte. On commence à se dire que ça va pas le faire, mais :

Jet de dé : 15 => Notre vol n’est pas annulé.

Cool ! Je passe sur les emmerdes pour atteindre l’aéroport, entre la neige et les bouchons. Bref, le 20 janvier, je suis à l’aéroport avec mon billet et les bagages chargés (TIPS: 55€ de frais pour 2kg de plus pour les bagages en soute. Ouch.). Juste 15 minutes de retard pour l’avion. On embarque au final une demi heure plus tard.

Jet de dé : 3 => 2h de retard au final.

Entre les pistes non dégagées, la passerelle qui veut pas se désengager et autres temps perdu à dégivrer l’appareil, nous décollons finalement à *12h20*.

Le trajet se passe sans encombres, et après QUATRE HEURES assis dans l’avion, nous arrivons enfin à Stockholm.

Aeroport de Stockholm

Aeroport de Stockholm

De là nous tentons de rallier le centre ville. Pas de métro, c’est au choix train ou bus. Nous partons donc prendre le bus.

Jet de dé : 9 => le bus part au moment où nous arrivons.

30 minutes d’attente avant le prochain bus (puisque nous sommes un fucking dimanche). Arrivons donc à Stockholm centre à… 16h20 (35 minutes en bus direct). Le timing commence à se faire short. Notez que nous sommes donc à Stockholm Centre, pas loin du campus principal de l’université, mais pas le notre. Nous prenons donc le métro pour nous rendre sur le notre. Aucune idée de la direction à prendre en sortant du métro.

Jet de dé : 17 => nous rencontrons un danois et une italienne qui se rendent au même endroit que nous, mais avec un plan.

Nous voyageons donc ensembles, nous perdant plusieurs fois (oui, c’est ce genre de plan). Au bout d’un moment, nous touchons presque au but, et une personne nous indique précisément où aller. Et là :

Jet de dé : -12 => les clés sont à retirer sur le campus principal, pas sur le notre.

Hmm… Il est 17h30, la fermeture du campus pour réceptionner les clés est à 18h. Nous sommes à 25 minutes du centre et nous ne savons pas comment la rallier directement une fois là bas. En gros : on a pas nos clés de logement pour ce soir. Grosse saveur, grosse ambiance.

Jet de dé : 1000 => un mec rejoint notre groupe pendant que nous envisageons de nous construire un igloo, et il nous propose gentiment de nous héberger pour la nuit.

Wow. Nous n’hésitons pas vraiment longtemps, étant donné qu’une nuit à l’hotel nous couterait un bras et que la température extérieure avoisine les -7. Il nous accueille donc chez lui, et nous arrivons à nous répartir de quoi dormir tous les trois. C’est un polonais qui fait du droit économique (“contain your orgasms, ladies”). DONC demain normalement on peut aller chercher nos clés et tout rentrera dans l’ordre. Les “apparts” sont plutot cools, mais j’en parlerai plus tard.

En bref, je ne remets pas en cause Air France sur ce coup-ci (pas comme la dernière fois), même si leur plan grand froid est visiblement pas ouf, mais PUTAIN CE RETARD A FAILLI NOUS TUER.

C’est fun Erasmus, mangez-en o/ !

5 thoughts on “Un Mog en Suède 01 – Karmarrivée

  1. Gatitac says:

    Héhé ! Ça a l’air de bien commencer ton séjour…
    Bon courage pour la suite, en espérant que ça se passe mieux, même si ça fait des souvenirs et des idées pour écrire des billets culturels™. 😀
    Et surtout, profites-en bien !

  2. Yhoh says:

    La Suède en hiver. Le must 😀
    Personnellement, j’espère que j’aurais l’occasion d’y aller plutôt en été pour découvrir. Mais après ça me tenterait bien aussi comme destination si j’ai l’occasion de faire un voyage Erasmus (c’est forcément cette période de l’année, d’ailleurs ?).

    J’espère que c’est sympa malgré les petits problèmes.

    • mogmi says:

      C’est sympa ouais, et il fait pas si froid que ça ! Sinon non, je pense que les autres périodes sont possibles aussi 🙂 !

      • Snooze says:

        Si si, il fait super frois. Mais toi tu t’en rends pas compte, forcément… Théorie de la relativité toussa toussa!

  3. Cubox says:

    Et bah, tu as de la chance toi 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *