Dès que j’ai appris la fermeture prévue de Google Reader pour le 1er Juillet, ma première réaction a été : “Chouette ! Ça va motiver les communautés Open Source et forcer les gens à changer leurs habitudes !”. En effet, tout naïf que je suis, j’ose espérer que les gens vont se rendre compte de la dépendance totale qu’ils ont avec les services externes, même s’ils sont pratiques.

Oui mais, comme on me l’a fait remarquer ensuite, deux points noirs surgissent.

Le premier, c’est que même si GReader est un service-google-pas-bien, il est tout de même un moyen de faire connaître les flux RSS au grand public. Car oui, je tiens personnellement pour acquis et évident que si je veux suivre un site, je me tourne immédiatement vers les RSS, ce format si génial. Mais pour la majorité de la population, le RSS est inconnu. Donc quelque part, nous allons perdre un des fers de lance de la défense du RSS (ce qui serait probablement une explication de la fermeture du service).

Le second donc, c’est que je suis probablement trop optimiste. Les gens vont certainement se tourner vers la prochaine solution prémachée : on fait des bookmarks de blogs et on les consulte à la main, ou alors bien sûr on s’abonne à tout sur les différents réseaux sociaux. Les gens choisiront pour la majorité la solution de facilité, et forcément ce n’est pas bon pour tendre vers un monde meilleur.

Donc au final, une fois de plus : fuck you Google. Tu devrais protéger le net avec ta position et tes “Don’t be evil”, et au lieu de ça tu tentes d’étouffer le meilleur de ce qu’il peut proposer pour en faire des services fermés pour crétiniser les utilisateurs. Et le pire c’est que ça va probablement marcher.

Sinon, pour ceux qui auraient finalement vu la vérité à la lumière de cette fermeture, je vous conseille quelques services self-hosted d’aggrégateurs RSS :

  • Tiny Tiny RSS (ttrss) : celui que j’utilise depuis maintenant 3 ans. Il fait tout ce dont j’ai besoin et l’appli Android est sympa. De plus, il supporte le multi users.
  • RSS Lounge : Lourd, puissant, mais plus maintenu :/
  • Selfoss : Par le créateur de RSS Lounge
  • Leed : Un aggrégateur léger et minimaliste (merci Timo)

Si vous en avez d’autres, je prends.

PS : je vois que la plupart des sites de lecteurs de RSS sont down. Quelque part, ça me fait chaud au coeur 🙂 !