Fermeture de Google Reader : Cool, mais…

Dès que j’ai appris la fermeture prévue de Google Reader pour le 1er Juillet, ma première réaction a été : “Chouette ! Ça va motiver les communautés Open Source et forcer les gens à changer leurs habitudes !”. En effet, tout naïf que je suis, j’ose espérer que les gens vont se rendre compte de la dépendance totale qu’ils ont avec les services externes, même s’ils sont pratiques.

Oui mais, comme on me l’a fait remarquer ensuite, deux points noirs surgissent.

Le premier, c’est que même si GReader est un service-google-pas-bien, il est tout de même un moyen de faire connaître les flux RSS au grand public. Car oui, je tiens personnellement pour acquis et évident que si je veux suivre un site, je me tourne immédiatement vers les RSS, ce format si génial. Mais pour la majorité de la population, le RSS est inconnu. Donc quelque part, nous allons perdre un des fers de lance de la défense du RSS (ce qui serait probablement une explication de la fermeture du service).

Le second donc, c’est que je suis probablement trop optimiste. Les gens vont certainement se tourner vers la prochaine solution prémachée : on fait des bookmarks de blogs et on les consulte à la main, ou alors bien sûr on s’abonne à tout sur les différents réseaux sociaux. Les gens choisiront pour la majorité la solution de facilité, et forcément ce n’est pas bon pour tendre vers un monde meilleur.

Donc au final, une fois de plus : fuck you Google. Tu devrais protéger le net avec ta position et tes “Don’t be evil”, et au lieu de ça tu tentes d’étouffer le meilleur de ce qu’il peut proposer pour en faire des services fermés pour crétiniser les utilisateurs. Et le pire c’est que ça va probablement marcher.

Sinon, pour ceux qui auraient finalement vu la vérité à la lumière de cette fermeture, je vous conseille quelques services self-hosted d’aggrégateurs RSS :

  • Tiny Tiny RSS (ttrss) : celui que j’utilise depuis maintenant 3 ans. Il fait tout ce dont j’ai besoin et l’appli Android est sympa. De plus, il supporte le multi users.
  • RSS Lounge : Lourd, puissant, mais plus maintenu :/
  • Selfoss : Par le créateur de RSS Lounge
  • Leed : Un aggrégateur léger et minimaliste (merci Timo)

Si vous en avez d’autres, je prends.

PS : je vois que la plupart des sites de lecteurs de RSS sont down. Quelque part, ça me fait chaud au coeur 🙂 !

Applications favorites sur Nexus 7

Hmm-la-nexus7

Hmm-la-nexus7

Une petite liste des applications que j’utilise le plus souvent, hors jeux :

J’aurais préféré avoir Hi Launcher comme launcher Android, comme sur mon téléphone, mais il n’est pas compatible avec les tablettes. Mais bon, celui-là est plutôt sympa et léger.

Après avoir testé pas mal d’applications de lecture, probablement la meilleure app pour Android. Compatible avec beaucoup de formats (EPUB, PDF, comics, etc.) et configurable tout plein, un must !

  • Mango – le meilleur des mangas

L’application parfaite pour lire des mangas (en anglais) en ligne. Grande base de données et système de favoris sympa pour rester au courant des dernières sorties. Un must. Autrefois disponible sur le Market, il n’est maintenant plus présent sur le Google Play. Mais vous pouvez toujours le télécharger sur le site officiel.

Pas un grand fan des applications Google, mais il faut bien reconnaitre que celle là est quand même géniale. Plein de journaux à portée de main. Certains diront que les flux RSS sont là pour ça, sauf qu’ici les articles ne s’entassent pas. On lit un article quand on a le temps et c’est tout.

Je mets celle-là dans la liste, mais elle est également un must sur tout téléphone, surtout pour la possibilité de se connecter à un serveur FTP et aux différents services de Cloud. Vraiment pratique. Sans parler de la possibilité de créer un serveur FTP sur le téléphone.

Après en avoir testé pas mal, je me suis arrêté sur Firefox. Surtout pour la possibilité d’échanger des onglets avec mes firefox sur laptop et sur fixe.

Dépendant à Swiftkey sur téléphone, pareil sur tablette. La version tablette permet d’avoir des claviers plutot sympas en mode paysage.

Et pour les jeux :

  • ePSXe – jouer à la PS1 sur tablette

Pour moi le meilleur émulateur PSX. C’est celui qui est compatible avec le plus de jeux actuellement, et de nombreuses mises à jour arrivent régulièrement. De plus, les sauvegardes sont compatibles avec la version PC :] !

  • ScummVM – jouer aux jeux Lucas Art sur Android

Amateurs de vieux Point & Clicks LucasArt et autres, ne passez pas à coté de la version Android. Le tactile permet vraiment d’en profiter comme une souris. Le clic droit se fait en posant un doigt à l’endroit ou vous souhaitez cliquer, puis en posant un autre doigt ailleurs.

En version 2 (gratuite) ou 4 (payante) joueurs, c’est un jeu super pour passer le temps n’importe où et avec n’importe qui (testé dans le métro suédois avec d’autres Erasmus). Pas mal de jeux et de niveaux de difficultés. Du fun.

Celui-là c’est juste un coup de coeur, car je trouve le rendu réellement magnifique sur la tablette, et j’y ai passé quelques heures…

Je suis preneur si vous avez des propositions au passage 🙂 !

La sécurité selon Air France

Pour ce premier post de blog, j’ai simplement envie d’exposer le dernier facepalm Internet que j’ai vécu.

Comme certains le savent déjà, je vais (normalement) partir pour 6 mois d’Erasmus, et ce à compter de ce dimanche 20 janvier 2013. Comme j’aime m’y prendre à l’avance avec les billets, je me suis rendu hier sur le site de la compagnie Air France.

Je passe sur mon avis perso concernant l’ergonomie et la facilité pour trouver un billet d’avion. Arrive alors mon moment préféré, celui où il faut remplir les informations. J’aperçois alors un encadré me signalant que je peux renseigner un mot de passe facultatif pour me créer un compte chez eux et ne pas avoir à retaper mes infos. Je ne prends pas souvent l’avion, mais pourquoi pas. Seulement voilà, au moment de valider :

airfrancelol

Le champ Mot de passe (6 à 12 caractères) ne doit pas contenir d’espaces, ni les symboles *+-/, ni de caractères spéciaux.

Le champ Confirmer votre mot de passe ne doit pas contenir d’espaces, ni les symboles *+-/, ni de caractères spéciaux.

Mais… mais… MAIS LOL. Vraiment ? C’est quoi ce bordel ? J’ose même pas imaginer si cette limitation est due à une limitation informatique (lol ?) où à une volonté de la part du dev, mais juste NON. Résultat, hors de question que je fasse un compte chez eux. Oui mais :

airfrancelol2

Le champ Mot de passe (6 à 12 caractères) est obligatoire.

Ah ben super. Je ne peux réserver un billet d’avion que si je sauvegarde mes informations personnelles chez eux avec un mot de passe tout pourri. Vraiment ? Dans le doute, je tape un mot de passe assez long, mais non, la limite des 12 caractères est bien réelle. Fuck, mais j’opte donc pour un mot de passe de 12 caractères simples…

Bref c’est n’importe quoi de forcer les gens à utiliser des mots de passe légers. Ok il reste les majuscules et les chiffres, mais c’est pas comme si c’était un grand défi informatique d’accepter le reste des caractères. Je pensais n’écrire que cela, mais non, d’autres surprises m’attendaient.

Après paiement par carte bancaire (https au moins…), j’ai la joie de voir apparaître :

airfrancelol3
Oh yeah. Notez bien l’heure, tout va bien. Je cherche donc quelque part sur le site un moyen d’arriver à ma réservation. Nop. Impossible. Je tente de me loguer, impossible. De ce coté, je veux bien que l’erreur soit mienne, même si je n’ai pas pour habitude de me tromper dans mes mots de passe…

Je lance donc la récupération de mot de passe du site et…

airfrancelol4OUAIS ! Ouais ouais ouais ! Ouais les mecs ! Ca c’est sécu ! Le facepalm de plus. Bon au moins il n’est valable “que” 15 minutes. Tralalol. Une fois logué, on nous demande immédiatement de changer de mot de passe, c’est bon de ce coté. Mais une fois connecté… eh bien aucun signe de réservation. Pas de débit sur mon compte. Je vais me coucher, en attendant un mail…

Ce matin, je reçois un coup de fil d’Air France, m’annonçant qu’il y a eu un “problème informatique” et que le paiement n’a pas été pris en compte. Donc on fait quoi ? Ben je donne mes identifiants bancaires + cryptogramme à la demoiselle à l’autre bout du fil. Fuck les mesures de sécurité de ma banque par SMS…

Ma réservation est effectuée, mais je suis tout de même plus que choqué par le manque de rigueur d’une si grosse organisation…